Actualité


Renforcement de la continuité éducative

Bonjour,

En cette période de confinement il est crucial que la continuité éducative soit assurée dans les QPV de la façon la plus optimale possible afin de ne pas creuser davantage les inégalités qui frappent déjà les populations de ces quartiers et en particulier les enfants, dont ceux scolarisés.

En dépit des mesures mises en place par les enseignants et le personnel éducatif des établissements scolaires pour favoriser le travail scolaire au domicile durant cette période et de leurs efforts considérables qu'il convient de saluer, il est très probable que certaines familles rencontrent des difficultés pour assumer cette situation.

Aussi, nous cherchons à recenser les acteurs associatifs ou les structures qui seraient en capacité, en dépit du confinement auquel ils sont eux même astreints et dans le respect des règles sanitaires en vigueur, de fournir un appui aux personnels de l'éducation nationale pour assurer la continuité éducative et/ou organiser et structurer des actions de solidarité.

Il peut s'agir :

- d'appui en matière de prévention du décrochage scolaire ou de la déscolarisation

- de tutorat et d'accompagnement scolaire

- de réduction de la fracture numérique (accès à internet, impression de documents)

- d'appui en matière de soutien à la parentalité

- d'appui en matière d'accompagnement psychologique des enfants

- d'organisation d'activités pédagogiques à distance 

- de maintien de liens pendant les vacances scolaires

- de traduction de textes , de consignes

Une fiche de liaison recensant les potentialités d'appui sera élaborée et communiquée aux établissements scolaires.

Si vous estimez que votre association ou structure est en capacité de fournir cet appui dans un ou plusieurs des domaines énoncés, merci de m'en informer en indiquant le ou les domaine(s) concernés ainsi que les coordonnées mail et téléphone de la ou des personne(s) à contacter et les créneaux de disponibilité.

Je sais que certains d'entre vous, pour en avoir échanger, ont déjà mis en place des soutiens.

Cet état des lieux des initiatives mises en place a par ailleurs été transmis auprès du Préfet pour l'égalité des chances.

L'intérêt est ici de répertorier les champs d'intervention, les contacts afin de faciliter la prise en charge des jeunes et d'uniformiser au mieux l'intervention auprès des familles, auprès des établissements scolaires.

Vous remerciant par avance,

Espérant que vous vous portez bien ainsi que vos familles,

Cordialement,

-- Laurie LEFORT, Déléguée du Préfet délégué à l'égalité des chances au sein des QPV de Condé-sur-l'Escaut, Bruay-sur-l'Escaut, Raismes, Fresnes-sur-Escaut, Onnaing, Vicq, Quiévrechain, Escautpont, Saint-Amand-les-Eaux, Wallers, Bellaing.

soutien aux associations politique de la ville

Je vous remercie de bien vouloir trouver ici quelques informations, notamment, en PJ, une version actualisée de la FAQ en lien avec le covid 19.

La nouvelle version comporte des précisions sur les postes FONJEP, des informations relative à l'aide aux entreprises du champ de l'économie sociale et solidaire, le lien pour accéder à la nouvelle autorisation de déplacement, l'introduction d'une nouvelle partie sur la continuité de la gestion urbaine de proximité.

La dernière actualisation de la version grand public est désormais disponible sur le site de l'ANCT : https://www.cget.gouv.fr/actualites/faq-a-destination-du-reseau-de-la-politique-de-la-ville

Enfin, je vous rappelle liens vers les différents sites ressources mis en place par les ministères pour répondre aux difficultés liées au confinement :

-   Site de la Réserve Civique https://covid19.reserve-civique.gouv.fr/
-  Plate-forme numérique de l'ANCT : http://www.solidarite-numerique.fr/qui vise à mettre en relation par téléphone des médiateurs numériques et des personnes ayant besoin de se faire accompagner dans des démarches essentielles pendant la crise du Covid-19/

- La page dédiée du site de la DJEPVA : https://www.associations.gouv.fr/info-coronavirus.html qui répertorie les mesures de soutien et les contacts utiles pour accompagner les associations impactées par le coronavirus – Covid 19.

Restant à votre disposition pour toute question

Cordialement.

--- François DEHAIES Délégué du Préfet délégué à l'égalité des chances Sous-Préfecture de Valenciennes QPV de Anzin,Beuvrages,La sentinelle,Marly, Saint-saulve,Valenciennes,Vieux-condé. 03.27.14.59.93 06.74.72.88.84

Important - Aménagements des missions de Service Civique

Ces dernières semaines, alors que la France et le monde traversent une crise sanitaire sans précédent, la communauté du Service Civique – volontaires, tuteurs et tutrices, structures d'accueil – s'est fortement mobilisée. Les jeunes en particulier nous ont fait part de leur désir d'être utiles, de prêter main forte alors même qu'ils avaient dû suspendre ou faire évoluer leur mission conformément aux consignes gouvernementales enjoignant aux citoyens de rester confinés.

 

Par communiqués publiés sur le site de l'Agence du Service Civique au cours des derniers jours, nous vous avons informés que, durant la présente période de crise sanitaire, les contrats de Service Civique en cours sont maintenus. Cette mesure, sans changement, permet notamment aux volontaires et aux organismes de continuer à percevoir les différents versements financiers en application de ces contrats.

 

Il convient dans ce contexte de clarifier et consolider la situation juridique des jeunes et des organismes d'accueil. C'est l'objet de l'avenant-type aux contrats de Service Civique en cours, joint au présent courrier, que nous vous remercions par avance de bien vouloir renseigner, signer et faire signer dans les meilleurs délais.

 

Ce document vise à acter, par commun accord entre l'organisme d'accueil et le jeune volontaire, l'évolution temporaire de la mission effectuée par celui-ci :

 

1. Mission de Service Civique s'effectuant désormais, en tout ou partie (s'agissant de sa durée hebdomadaire et/ou de son contenu), à distance afin de respecter les mesures de sécurité sanitaire relatives à la lutte contre la propagation du virus Covid- 19 ;

 

2. Mission de Service Civique dont l'exercice est suspendu ; l'avenant vaut dans ce cas autorisation d'absence (en complément le cas échéant d'une autorisation d'absence d'ores et déjà signifiée au volontaire) ;

 

3. Mission de Service Civique ayant connu un autre aménagement lié notamment à l'adaptation des activités de votre organisme aux besoins survenus dans la crise sanitaire actuelle, dans le plein respect, au bénéfice du volontaire et des personnes avec lesquelles il pourrait être en contact, des consignes gouvernementales de lutte contre la propagation du virus Covid-19.
 

Nous soulignons que les éventuelles adaptations de mission précitées doivent répondre aux valeurs et principes du Service Civique (protection des jeunes engagés, service de l'intérêt général, absence de mise en responsabilité directe, non substitution, etc.), qui n'ont jamais été autant d'actualité.

 

Par ailleurs, le Gouvernement organise une mobilisation citoyenne de solidarité face à l'urgence de la situation – le confinement faisant peser un risque sur les personnes vulnérables, âgées, handicapées ou isolées. Un dispositif de volontariat est institué dans le cadre de la Réserve Civique, ouvert à une large partie des citoyens français. Sa mise en oeuvre repose, sur le plan opérationnel, sur une plateforme internet dédiée jeveuxaider.gouv.fr. Le présent avenant-type prévoit donc également la bonne information du volontaire quant à la mise en place de ce dispositif, distinct du Service Civique.

 

Sur ce dernier point, nous attirons votre attention sur le fait que la troisième modalité d'évolution de la mission de Service Civique précédemment indiquée, inscrite par avenant au contrat de Service Civique, est sans rapport avec l'éventuel engagement du jeune volontaire, à titre personnel, dans le dispositif de Réserve Civique qui relève d'un régime juridique et de responsabilité distinct de celui du Service Civique. L'éventuelle participation à la Réserve Civique des jeunes sous contrat de Service Civique mais déchargés de tout ou partie de leur mission repose ainsi sur leur inscription personnelle à la plateforme dédiée jeveuxaider.gouv.fr.

 

Il est demandé que le présent avenant soit signé par les deux parties. Par respect des consignes gouvernementales de protection sanitaire, nous vous incitons à utiliser toute modalité numérique pour recueillir l'accord formel des volontaires (notamment par voie de courrier électronique).

Nous vous précisons que, dans le cas de l'intermédiation, c'est la signature du responsable de la structure d'accueil finale qui est requise.

Vous trouverez la communication officielle de l'Agence du Service Civique sur le site service-civique.gouv.fr ainsi que l'avenant-type à télécharger ici : en format .doc ou format .pdf modifiable.

 

Une fois conclu, l'avenant doit être adressé par l'organisme d'accueil à l'Agence du Service Civique, à la boîte mail dédiée : avenantmission@service-civique.gouv.fr.
Merci d'indiquer, par retour de mail à l'adresse avenantmission@service-civique.gouv.fr, le numéro de contrat du volontaire dans l'objet du mail et de renommer le nom du fichier renvoyé, selon la nomenclature du numéro de contrat : XX-XXX-XX-XXXXX-XXXXX suivante.

 

Nous savons pouvoir compter sur votre engagement, votre réactivité et votre esprit de responsabilité. Dans cette période très difficile pour le pays, le Service Civique est plus indispensable que jamais !

Je veux aider - covid19 Réserve civique

Le développement du Covid19 et les fortes restrictions de déplacements appliquées en France ont un impact majeur sur les solidarités et l'activité des associations. Ces dernières, qui reposent en temps normal sur une ressource bénévole âgée, peinent à poursuivre leur activité. Toutes les associations que nous avons réunies, nous ont dit souffrir d'une pénurie de forces vives, car, dans certains secteurs, un tiers – voire la moitié – de leurs bénévoles sont âgés de plus de 70 ans, donc confinés. Plusieurs points de distribution des banques alimentaires ou des Restos du coeur ont déjà dû fermer leurs portes faute de bénévoles, par exemple. Et cette problématique à des degrés divers, touche l'ensemble des associations .

Le confinement fait, par ailleurs, peser un risque sur les personnes âgées et handicapées isolées. Si nos forces sont concentrées sur le front de la lutte sanitaire, notre réponse sociale ne peut être reléguée au second plan, sans quoi les plus démunis et les plus vulnérables risquent d'être les premières victimes de cette crise. Afin de garantir la continuité des activités vitales pour les plus précaires et de rompre l'isolement des plus vulnérables, il convient donc d'appeler à une mobilisation citoyenne. Afin de permettre cette mobilisation générale de la solidarité, nous avons élaboré une solution concrète, d'ores et déjà opérationnelle.

Cette plateforme « Je veux aider – Réserve civique Covid-19 » est disponible ici : https://covid19.reserve-civique.gouv.fr/

Cette plateforme a été construite en lien avec les plus grands réseaux associatifs et les plateformes déjà existantes. Elle permet aux structures (associations, CCAS, MDPH, collectivités, opérateurs publics, etc.) de faire état de leurs besoins de renforts autour de 4 missions prioritaires :

Ø  Aide alimentaire et aide d'urgence : « je récupère et distribue des produits de première nécessité aux plus démunis (aliments, hygiène, …), notamment dans les points habituels de distribution de repas ou auprès des centres d'hébergement d'urgence ».

Ø  Garde exceptionnelle d'enfants : « je relaie les professeurs dans la garde des enfants de soignants dans les écoles ou au sein d'une structure de l'Aide Sociale à l'Enfance ».

Ø  Lien avec les personnes fragiles isolées : « je maintiens un lien (téléphone, visio, mail, …) avec des personnes fragiles isolées (âgées, situation de handicap, etc.) ».

Ø  Solidarité de proximité : « je fais les courses de produits essentiels pour mes voisins les plus fragiles (personnes âgées, handicapées, malades, etc.) ».

Cette concentration autour de 4 missions prioritaires permet de ne pas nous exposer à une critique autour de l'injonction paradoxale que constituerait cette initiative avec le message « restez chez vous ». L'ensemble de ces missions se justifie par l'urgence impérieuse à laquelle elles répondent. Par ailleurs, chaque mission est accompagnée d'un rappel des gestes barrières et des règles de distanciation, validé par le ministère de la Santé.

Il m'apparaît que les AJEP ont un rôle tout particulier à jouer dans cette mobilisation citoyenne. Je vous saurais dès lors reconnaissant de bien vouloir relayer cet appel au sein de vos réseaux et en particulier, si cela est possible, des associations titulaires de postes FONJEP.

Une information est aussi adressée au CNAJEP et aux réseaux JEP.

Les équipes de la DJEPVA et en leur sein la mission réserve civique se tiennent à votre disposition pour toute question sur cette opération.

[ENQUÊTE] COVID-19 : Quels impacts sur votre #association ?

Quels sont les conséquences de l'épidémie Covid-19 sur l'activité de votre association ? De quels soutiens et accompagnements avez-vous besoin pour faire face ?


Partagez votre témoignage en répondant à l'enquête du Mouvement associatifhttp://enquetesv2.recherches-solidarites.org/detail/COVID-19/

Quels sont les conséquences de l'épidémie Covid-19 sur l'activité de votre association ? De quels soutiens et accompagnements avez-vous besoin pour faire face ?


Partagez votre témoignage en répondant à l'enquête du Mouvement associatif : http://enquetesv2.recherches-solidarites.org/detail/COVID-19/


Il s'agit de 20 questions pour mieux connaître le quotidien auquel vous êtes subitement confronté et le faire remonter aux pouvoirs publics.


Plus vous serez nombreux à répondre, plus l'état des lieux réalisé sera précis et exhaustif, et donc aura du poids. Alors n'hésitez pas à répondre et à relayer l'enquête auprès d'autres associations.


L'objectif du Mouvement associatif, ainsi que de ses membres et partenaires, est d'obtenir pour les associations des mesures exceptionnelles de soutien pour faire face à la situation actuelle puis pour permettre la relance de l'activité.

 

Covid-19 : L’État s’engage avec les acteurs pour informer et aider l’Économie Sociale et Solidaire (ESS) dans les Hauts-de-France

Dans le cadre de la crise actuelle liée à la pandémie de Covid-19, les structures de l'économie sociale et solidaire (ESS), qui représentent 11 % de l'emploi en région, sont particulièrement touchées. Les services qu'elles rendent aux usagers les plus vulnérables sont aussi menacés alors qu'ils sont en grande partie essentiels pour répondre à l'urgence sociale et au lien social avec les plus précaires et fragiles d'entre nous.

L'Agence nationale de la cohésion des territoires a confirmé que les associations et l'ensemble des structures de l'économie sociale et solidaire étaient bien éligibles aux dispositifs d'aide annoncés par le Gouvernement (activité partielle, report de charges, aide au refinancement).

Michel Lalande, préfet de la région Hauts-de-France, préfet du Nord, a mis en place une cellule de crise dédiée à l'ESS avec une vigilance particulière pour les associations qui représentent 84 % du secteur. Cette cellule de crise, constituée avec les principaux acteurs de l'État (DRJSCS / SIILAB, laboratoire d'innovation publique, DIRECCTE, DREAL) et leurs partenaires (la CRESS, LMA, l'UDES, l'URSSAF…), prévoit :

    • Une information pratique centralisée sur la plateforme #ESSHDF, animée par la CRESS et l'État : https://www.esshdf.org/

Elle centralise l'ensemble des informations importantes sur les dispositifs locaux et nationaux dédiés à l'ESS. Un dossier spécial #Covid19 est déjà disponible en ligne : https://bit.ly/ESShdfCovid19

Pour échanger directement sur vos questions, vous pouvez rejoindre la communauté LinkedIn de l'ESS https://www.esshdf.org/sur-linkedin qui est adossée à cette plateforme #ESSHDF.

  • Un numéro de téléphone unique pour les structures employeuses de l'ESS : les structures qui rencontrent des difficultés économiques et financières peuvent contacter la cellule de continuité économique de la préfecture de région associant le Conseil régional, la Chambre de commerce et d'industrie et la Chambre de métiers et de l'artisanat par téléphone au 03 59 75 01 00. Les conseillers en ligne les renseignent sur les aides mises à leur disposition (activité partielle, report de charges, financement …).
      
Les structures peuvent également accéder aux liens utiles pour mobiliser ces aides sur le site "Place des entreprises", Start-up d'État : https://place-des-entreprises.beta.gouv.fr

Service régional de la communication interministérielle
Préfecture de la région Hauts-de-France, préfecture du Nord
12, rue Jean sans Peur - CS 20003 - 59 039 LILLE CEDEX
Tél. : 03 20 30 52 50 - Fax. : 03 20 30 56 82
Mél. : pref-communication@nord.gouv.fr

Covid19 - Fil Info Vie Associative - Gestion de Crise - 21 mars

Voici les informations concernant la gestion de crise par l'ETAT en Hauts de France, avec un point sur la vie associative.
Si vous pouvez transférer ces informations au plan local, faites le, vos CA etc.

1/ Cellule de crise Vie Associative ESS - Petit topo sur l'organigramme de gestion de crise de la Cellule de crise Economie sociale et solidaire : : état major, pilotage, coordination, animation.

Consigne du préfet aux agents : Prêter le « serment de Koufra » (référence 1941 voir wikipedia) : "Jurez de ne déposer les armes que lorsque nos couleurs, nos belles couleurs...".

DRJSCS : Administration chargée par le Prefet de coordonner la cellule de veille ESS avec priorité sociale (dont VA).

3 services sont mobilisés pour gérer les chantiers : DRJSCS-DIRECCTE-DREAL et animer ensemble et unis les cellules de crise élargies.

Une agent du SGAR devient interlocutrice de ces 3 administrations : elle centralise les informations en provenance des services régionaux (DRJSCS-DIRECCTE- DREAL) pour assurer le relais auprès de M. Schira, sous prefet chargé du pilotage de la Cellule. donc en gros en mode "Etat major".

---> Au plan régional, Une premiere réunion s'est tenue ce jeudi 19 à 10H en mode resséré ETAT pour tracer le plan d'action.
---> Au plan régional, Le cercle élargi (avec LMA CRESS UDES URSAFF puis POLE EMPLOI) s'est réunit Vendredi matin à 10H.

LES DDVA sont mobilisés à vos cotés.
Le conseil régional proactif en ESS et en VA.


2/ Exposé du plan d'action proposé par les services de l'Etat aux partenaires


3 axes :
-Structurer la remontée d'informations relatives à la santé du secteur de l'ESS :
-Mise en service d'un guichet unique pour les usagers
-Communiquer auprès des administrés LUNDI (Communiqué de presse du PREFET)

Structurer la remontée d'informations relatives à la santé du secteur de l'ESS :

il s'agit de structurer la remontée d'informations relatives à la santé du secteur de l'ESS pour fournir un suivi chiffré avec le nombre, type d'associations, type de demandes, coût des mesures mobilisées, etc...Ces éléments doivent comporter des chiffres faisant état de la situation au plan régional et départemental.

Mise en service d'un guichet unique pour les usagers

Mise en service d'un guichet unique : il est décidé de faire appel au portail de l'ESS porté par le SIILAB et administré par la CRESS : (plateforme #ESSHDF https://www.esshdf.org/ qui est interconnectée avec Linkedin) articulations à établir pour la Vie associative, avec les site régionaux ressources spécifiques aux assos : lmahdf.org et pivahdf.org

Communiquer auprès des administrés LUNDI 23 (Communiqué de presse du PRÉFET)

un communiqué partira lundi pour expliquer l'articulation entre Numéro appel sur questions éco mis en place par la cellule continuité économique de la DIRECCTE et les questions de tout ordre vers les réseaux d'accompagnement traditionnels : PIVA, réseau tremplin, COnseillers emploi CREAP et DLA.


3/Autres sujets associatifs en cours de traitement

- tetes de Réseau : LMA a terminé la rédaction de son plan de continuité et son tableau RH. ils continuent à accompagner les COORDO pour disposer d'un état des lieux complet des RH asssociatives des tetes de réseaux régionales en fonction.

- PIVA PIVA+ : Démarche similaire établie sur le réseau PIVA PIVA+ par les DDVA, priorité absolue à la continuité des missions d'information. Pour l'OISE : il manque la DDVA Severine BINET. J'ai demandé à LMA de venir en soutien car Aurélien Mollet est completement réquisitionné sur les accueils de mineurs pour l'instant.

- Construction en cours d'une carte qui rassemblera tous les réseaux d'accompagnement : PIVA, réseau tremplin, COnseillers emploi CREAP et DLA, présisant le mode de contact : TEL COURRIEL VISIOCONSEIL.

- Mise en lien avec les acteurs du numérique via "les assembleurs – Hub numérique inclusif"

- Mobilisation des OF de l'éduc pop pour organiser de la formation en ligne - Sondage par LMA des OPCO pour voir comment organiser des formations gratuites.

- FDVA : la DJEPVA a identifié 3 points : volonté de maintenir les calendriers de versement; problématiques d'outils pour que les agents réussissent à instruire et mettre en paiement à distance. Concernant les instances départementales et autre commissions administratives : mesures d'adaptions intégrée le projet d'ordonnance la loi Covid 19.

- FONJEP : maintien des subventions aux assos que le salarié soit en chomage technique ou en activité : il y aura possibilité de cumul donc.
Decision de ce jeudi 19 : versement de 2 trimestres d'avance et procédure administrative adaptée pour ne pas avoir à faire de convention vu difficultés à signer etc.
Importance cruciale de maintenir l'activité sur les PIVA et Fonction animation réseaux dès que c'est possible, pour soutenir l'irrigation en information des citoyens.

- LOI COVID19: la loi intégre des mesures et ordonnances afin de fixer juridiquement pour tous les instances en ligne/ a distance des assos. Finalisation en cours par la DJEPVA avec intérieur et trésor. Ce afin d'éviter 1,3 millions de modifications statutaires.

- lancement des dispositifs de mobilisation citoyenne / reserves sociales etc au fil ce week end : plusieurs plateformes nationales avec des objets différents (citoyen, social, médiation numérique), annonces par le Président de la République imminente. On a prévu un portail explicatif des différents dispositifs pour vous aider à vous y retrouver.